La progression de crédit entre particuliers

Pour aider les ménages et les personnes dans le financement de leurs projets, les établissements de crédit proposent un large choix de types de crédits, comme les crédits immobiliers et les crédits à la consommation. Un autre type de crédit, connu sous le nom de crédit entre particuliers a également connu une progression, pour permettre à un plus grand nombre de personnes d’accéder à un crédit.

Le principe de crédit entre particuliers

La progressionLe crédit entre particuliers, connu également sous le nom de prêt d’union, est un type de crédit qui permet aux particuliers de se faire créance. Dans ce genre d’emprunt, des taux d’intérêt adaptés aux besoins de l’emprunteur sont fixés par le prêteur. Le crédit entre particuliers dispose d’un agrément officiel d’« établissement de crédit prestataire de services d’investissement » délivré par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et ne permet pas de s’engager dans le système du crédit renouvelable. Il permet d’avoir des taux plus bas que ceux du marché pour les emprunteurs et un rendement plus élevé pour les prêteurs. Par ailleurs, le crédit entre particuliers permet de financer plusieurs projets, tels que le mariage, les études des enfants, l’achat de véhicules, ainsi que le financement d’autres travaux.

L’évolution de crédit entre particuliers

Le crédit entre particuliers a connu une grande évolution, car en 2013, 120 millions d’euros de demandes ont été contractés au premier trimestre et 700 millions d’euros de demandes de crédits ont été enregistrés pendant toute l’année. En 2014, on enregistre 230 millions d’euros de demandes de crédit au premier trimestre et la société Prêt d’Union vise 1.5 milliard d’euros de demandes de crédits pour cette même année. Le crédit entre particuliers est surtout pratiqué par les personnes qui sont fichées sur le FICP et le FCC et leur permettent de contracter des prêts avec moins de conditions à remplir. Bref, en temps de crise, le prêt entre particuliers a connu une grande progression, car il permet d’avoir un crédit avec des frais moindres, des coûts moindres, ainsi que des taux d’intérêt plus attractifs.